L’audition est l’un de nos cinq précieux sens. Comme la vue, les informations et stimulations qui nous entourent sont captés par notre oreille, pour être ensuite analysés par notre cerveau.

Le mécanisme simplifié de notre perception sonore

La réception des sons, le rôle de l’oreille externe

Les sons qui nous entourent sont réceptionnés par notre pavillon. Son rôle est de focaliser les bruits à l’entrée de notre conduit auditif. Au fond de celui-ci se trouve le tympan, une fine membrane qui vibre à la réception d’une stimulation sonore.

La transmission de l’information sonore par l’oreille moyenne

La vibration du tympan entraîne la mise en mouvement des osselets. Cette chaîne de petits os est composée du marteau, de l’enclume et de l’étrier. Son rôle est d’amplifier et de transmettre les ondes sonores à l’oreille interne.

La conversion de l’information par  l’oreille interne

L’oreille interne est principalement composée de liquides et de récepteurs nerveux. La cochlée est la partie de l’oreille interne sensible aux sons. La vibration des osselets impose aux liquides de la cochlée des mouvements, tels une vague. Cette onde est perçue par les cellules nerveuses, qui réagissent en déchargeant une information électrique dans le nerf auditif.

Les voies auditives et le cortex auditif

Ce message nerveux est acheminé par le nerf auditif jusqu’au cerveau, dans l’aire auditive du cortex. C’est à partir de cette zone du cerveau que les informations vont être analysées et distribuées à d’autres zones, telles que la compréhension du langage, la mémoire, les émotions …